V

vagina photo album

www.v-official.com

« Là où les maux nous laissent commence l’exil de l’esprit. »

Etre backliner lors d’une tournée du groupe Placebo donne inexorablement une envie de continuer l’aventure en créant sa propre formation. C’est avec cette petite idée derrière la tête que Gaby (chanteur/bassiste) crée le groupe V. Bercé par des textes, des mélodies ou des riffs guitare de QueenPink FloydThe Doors, ou encore Marilyn Manson, il crée son propre groupe avec son univers, son histoire, et un concept à part entière.

Après le premier opus « Made In Silence », continue son chemin sur la route d’un power rock intensif, profond et mélodique avec son nouvel album « Là où les maux nous laissent ».

Deux années ont passé pour que la couleur de la rage s’estompe et laisse un peu de place au doute, au rêve, dans des pièces complètement folles où les orchestrations s’envolent et s’entrechoquent.

Tressé autour d’une basse toujours aussi tendue et grondante, d’une batterie (Victor Pollet-Villard) plus apaisée et d’une guitare électrique (Martin Willems) aux soli harmonieux, ce nouvel album laisse l’impression d’une plus profonde homogénéité, se concentrant sur l’essentiel.

Le flamand rose devient leur symbole, l’image d’un équilibre trop fragile qui ne résiste pas aux coups qu’on lui inflige. Enfermé, estropié, il cherche d’où proviennent ces voix qui l’incitent à quitter ce monde cruel.

Un exil qui pourrait bien être son dernier échappatoire.

V signe avec la maison de disque V-music présidé par Yvan Vanouche, ancien directeur artistique d’Universal et Polydor.

V a également confié sa promo au label M&O Office, qui pour les connaisseurs s’occupe du groupe Eths , Sidilarsen et du mondialement connu Soulfly !